La Cité des douleurs

Premier film à oser aborder les événements dramatiques de février-mars 1947 et la « Terreur blanche » qui s’en est suivie, la Cité des douleurs (Lion d’or à Venise en 1989), chef-d’œuvre du cinéma taïwanais réalisé par Hou Hsiao-hsien, est l’aboutissement d’un travail « à trois voix » : celles du réalisateur lui-même, de Chu Tien-wen, auteure du « traitement », et de Wu Nien-jen, auteur de la « continuité dialoguée ».

Chu Tien-wen, avec sa sensibilité et son talent d’analyse, donne à chacun des personnages une émouvante épaisseur humaine ; Wu Nien-jen joue en virtuose des niveaux de langue et des situations ; Hou Hsiao-hsien interprète et synthétise, développant le style épuré et distancié qui fait la séduction et la force de ses films.

Ce premier scénario original publié en langue française d’un film sinophone est donné ici à lire telle une œuvre littéraire. À travers l’histoire foisonnante et tragique de la famille Lim, il fait ressentir intimement les « douleurs » de l’île de Taiwan en cette période où le colonisateur japonais cède la place au gouvernement autoritaire de la République de Chine. Il invite à (re)découvrir une brillante femme de lettres, bien connue pour ses romans et ses nouvelles, et un scénariste-dialoguiste (et réalisateur) remarquable. C’est enfin le moyen d’accéder à une meilleure compréhension d’une œuvre puissante et complexe de par sa démarche à la fois politique et mémorielle.

-+

right

Détails
Prix : 22,00 €
Support:
Livre(s) seul(s)
ISBN :
978-2-36057-060-7
Poids : 
346 g
Format du livre : 
16,5 x 20
Nombre de page : 
200
Première publication : 
2015
Dernière édition : 
2015
Catégories
Pays : 
Thème : 
Mots clés : 
© L'Asiathèque - Maison des langues du monde 2013 Tous droits réservés