Les Mensonges du Sewol

Parution le 10 juin 2020

Corée du Sud, 16 avril 2014 ; le naufrage du Sewol fait 304 victimes, pour la plupart des adolescents en excursion scolaire. Enorme scandale qui met en lumière des carences multiples, notamment dans l'organisation des secours. Ce drame et ses suites contribueront à la destitution de Park Geun-hye, alors présidente.

Le récit prend la forme d'une déposition écrite du narrateur - un plongeur professionnel - destinée à disculper un de ses collègues, accusé d'homicide involontaire. Il évoque l'infernale recherche des cadavres à travers l'obscur labyrinthe de l'épave, les graves traumatismes dont souffrent les plongeurs et dénonce l'incurie avec laquelle ont été menées les opérations, ainsi que les injustes accusations à l'égard de ceux qui se sont dévoués corps et âme pour rendre aux familles les dépouilles de leurs disparus. L'auteur ne cite pas le nom du navire, ni ceux des véritables protagonistes, souhaitant conférer une portée universelle à ce roman vrai. Il indique en postface que le plongeur qui lui a servi de modèle n'est plus. L'enquête qui a suivi son décès a conclu à un suicide.

Kim Takhwan, né en 1968, est l'auteur de romans historiques à succès, régulièrement adaptés pour la télévision. Ecrivain engagé, il puise ses thèmes dans l'histoire coréenne pour dénoncer les injustices, appeler à une révolution citoyenne et inciter à l'action civique. Un seul de ses livres a été publié en traduction française, les Romans meurtriers, chez Philippe Picquier, en 2010.

-+

right

Détails
Prix : 19,50 €
Support:
Livre(s) seul(s)
ISBN :
978-2-36057-254-0
Poids : 
305 g
Nombre de page : 
288
Première publication : 
2020
Dernière édition : 
2020
Catégories
Pays : 
Thème : 
Mots clés : 
© L'Asiathèque - Maison des langues du monde 2013 Tous droits réservés