Details

Format: Paperback
ISBN: 9782915255713
Collection: Hors Collection
16 x 24 cm
Weight: 320 gr
Pages: 128
First publication: 18/06/2008
Last printing: 06/2008

Les pigments des miniatures indiennes

Étude sur leur usage par une méthode photographique

Most of Indian miniatures' pigments are known, and yet their use at very precise spots of a miniature varied considerably depending on the period, the school, and the studio. The reunion of infrared and ultraviolet photography allows to identify most of the blue, green, yellow, malachite green and white pigments. Thus, it is possible to  be more precise about the dating or confirm a school painting’s attribution, as well as detect imitations and and repainted miniatures. This kind of analysis had never been done before. It requires a large amount of specimens. The database contains 2213 specimens, from the 11th to the 20th century, and is completed by a software to use them. The results of this photographic method have been approved through analysis done by X fluorescence spectrometry and by microscopic exams led in conjunction with Victoria & Albert Museum’s collections, on the miniatures it possesses in London. This method opens a vast research field as it avoids taking samples, and allow a separated study of the data recorded on the film,  far from the original one. Numerous colored illustrations show the miniatures under their three aspects (classical, infrared and ultraviolet photography) and allow us to judge the method’s interest.

Paper book
buy
€30.00

CONTRIBUTORS' BIOGRAPHIES

Enrico Isacco

Enrico Isacco is a world famous expert in Indian miniatures. He is the author, with Anna Libera Dallapiccola de Ragmala (Galerie Marco Polo, Paris, 1977) and, with Dallapiccola, Goswamy and Spink of Krishna the Divine Lover (Edita, Lausanne, 1982). A filmmaker, he also manages ArtAsia, an eCommerce site for Asian art copyrights.


TABLE OF CONTENTS

Remerciements
Introduction

Classification des miniatures indiennes – une brève présentation
Exposé de la méthode d’identification des pigments utilisant les propriétés de la photographie ultraviolette et infrarouge couleur
Tableau d’identification des pigments
Analyses effectuées par le Victoria and Albert Museum pour valider la technique photographique
Illustrations de l’Ashtasahasrika Prajnaparamita
Illustrations du Kalpasutra
Illustrations de l’Iskander-nâme
Illustrations du Khamsa
Illustrations du Bhagavata Purana
Illustrations du Hamza-nâme
Illustrations de l’Akbar-nâme
Illustrations du Babur-nâme
Miniature par Govardhan
Peinture rajpoute ultérieure
Illustrations du Ramayana
Méthode de recherche et construction de la base de données
Source des images
Description du logiciel
Examen au microscope
Étude statistique – Principes de présentation et méthode
Pigments jaunes
Peori, pigment jaune fluorescent
Miniatures présentant du peori
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Par emplacement, par époque et par école
Miniatures présentant du peori et aussi un autre jaune
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Miniatures présentant un jaune autre que le peori, généralement de l’orpiment
Par époque
Par époque et par école
Etude sur la présence ou l’absence du peori dans quelques manuscrits du XVIe siècle
Miniatures persanes
Hamza-nâme
Babur-nâme
Akbar-nâme
Razm-nâme
Pigments bleus
Miniatures présentant des pigments bleus ayant une couleur modifiée se situant dans la partie rouge du spectre

Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement, par époque et par école
Ciel noir
Par époque et par école
Miniatures présentant un pigment bleu pouvant être du lapis-lazuli
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement, par époque et par école
Indigo
Bleu d’émail (smalt)
Représentation de l’eau
Eau dont la couleur modifiée se situe dans la partie rouge du spectre

Par époque et par école
Miniatures présentant des pigments bleus ayant une couleur modifiée se situant dans la partie bleue du spectre
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Par emplacement, par époque et par école
Miniatures présentant des pigments bleus différents, l’un avec une couleur modifiée en infrarouge se situant dans la partie bleue du spectre, l’autre avec une couleur modifiée en infrarouge se situant dans la partie rouge du spectre
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par emplacement
Par emplacement, par époque et par école
Pigments verts
Miniatures dont le vert, ou un des verts, est composé d’un pigment bleu et de peori
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Miniatures présentant un vert composé d’un mélange d’orpiment et d’indigo
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Miniatures présentant de la malachite
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Pigments blancs
Miniatures présentant des blancs calciques

Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Par emplacement, par époque et par école
Miniatures présentant du blanc de plomb
Par époque
Par époque et par école
Par époque et par groupe d’écoles
Par emplacement et par époque
Par emplacement, par époque et par école
Miniatures présentant du blanc de plomb et aussi du blanc calcique
Par époque et par école
Miniatures présentant du blanc de kaolin
Par époque et par école
Miniature présentant du blanc de titane ou du blanc d’étain
Par époque et par école
Restaurations
Copies et faux
Étude d’une copie contemporaine d’une miniature de l’école Mewar
Wantage fakes
Conclusion
Annexes
Pigments étudiés dans cet ouvrage
Bibliographie sélective
Index
Résumé des analyses par SFX