Nouveauté
Nouveauté
Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360572571
Collection : L’Asiathèque Littérature
14 x 18 cm
Poids : 220 gr
Nombre de page : 204
Première publication : 10/03/2021
Dernier tirage : 02/2021
CLIL : 3444
BISAC : LCO012000

Livre soutenu par le CNL

Lire un extrait

L'Épouse d'Amman

Traduction : Davide Knecht

Un des premiers romans à parler ouvertement des questions de genre dans le monde arabe.

L’Épouse d’Amman (reprise du titre original en arabe : Arous Amman), de Fadi Zaghmout, est la traduction d’un best-seller en Jordanie, sujet de vives controverses sans avoir été toutefois censuré. L’édition originale en arabe, publiée en 2012 aux éditions Jabal Amman à Amman, en Jordanie, fait toujours partie des meilleures ventes. Une édition en anglais a par la suite été publiée en 2012 aux éditions Signal 8 Press (Hong Kong).
Dans ce livre se mélangent humour et tristesse en un cocktail explosif qui entraîne le lecteur dans une réflexion sur la condition des femmes et des homosexuels dans le monde arabe. Quatre jeunes femmes et un jeune homme s’expriment tour à tour dans le récit, leurs voix alternant pour dire les drames traversés. À travers les différents épisodes de leurs vies relatés de manière directe et vive, avec de nombreux dialogues, sont mises en relief les épreuves auxquelles sont soumis les jeunes dans une société traditionnelle où des règles sclérosées de bonne conduite et la peur du qu’en dira-t-on régissent les relations amoureuses. Pour les femmes, c’est le mariage obligé, aussi vite que possible, des fiançailles réussies comptant beaucoup plus qu’un succès aux examens. C’est aussi la soumission à la puissance paternelle, avec les risques d’abus de toute nature que cela comporte. Et c’est, bien sûr, la valeur de la virginité, jalousement conservée car c’est l’une des conditions de l’ordre social tel qu’il est conçu et observé dans une famille qui veut conserver son rang. Pour les hommes, c’est l’obligation de se comporter de façon virile, avec tout ce que cela représente d’hypocrisie pour ceux que leur orientation sexuelle écarte du mode de vie socialement requis. Le résultat de tout cela : beaucoup de souffrances, l’exil parfois quand on a contrevenu gravement aux impératifs familiaux, et même la mort quand la situation paraît sans issue.


Livre papier 16,50 €

REVUES DE PRESSE

« Fadi Zaghmout parcourt tout l’éventail des émotions humaines tandis qu’il dénonce hardiment les effets destructifs, corrosifs, des préjugés, de la tradition et des privilèges masculins en ce qui concerne la sexualité, le comportement sexuel et l’identité de genre. Riche, dynamique et passionnant, l’Épouse d’Amman ne peut que déranger et séduire en même temps ; ce livre restera longtemps dans l’esprit des lecteurs après qu’ils seront arrivés au bout du récit de ces vies luttant désespérément pour leur libération. »

(Magazine Journal 31/07/2015)
Télécharger l'article

« Une narration puissante, un enchevêtrement inextricable de secrets qui témoigne de l’hypocrisie de la société jordanienne et de son attitude obsessionnelle vis-à-vis de l’institution du mariage. Une vision féministe pionnière qui milite pour la tolérance, l’égalité et la liberté. Une lecture prenante. »

( 30/08/2015)
Article en ligne

« L’épouse d’Amman est un livre qu’on ne peut lâcher, un livre qui frappe et qui secoue. Fadi Zaghmout compose un magnifique récit polyphonique en faisant parler les personnages eux-mêmes alors qu’ils livrent bataille avec le monde qui les entoure pour défendre leurs actes et leurs choix. Le roman montre la marginalisation et le manque de moyens de ces êtres en devenir qui tentent de trouver leur place alors qu’on veut les cantonner dans une identité culturellement conditionnée et construite de l’extérieur. Il tisse habilement l’écheveau des vies de ses personnages qui s’efforcent coûte que coûte de jouer un rôle actif dans l’évolution de la société. Un roman qu’il faut lire pour comprendre comment l’identité subjective et la culture se façonnent l’une l’autre. »

( 31/07/2015)

« L’Épouse d’Amman évoque dans mon cœur une aspiration à la liberté. C’est un roman audacieux et tragique, il raconte l’histoire de femmes que je connais, et je peux me reconnaître en elles — j’aurais pu être l’une d’entre elles. »

( 31/07/2015)

« Le genre, le sexe, la sexualité : des questions dont on ne parle pas dans les sociétés arabes et qui sont abordées de manière créative et sensible dans un roman qui rassemble tous les chemins de la vie. Toutes les femmes arabes devraient lire ce livre pour comprendre l’importance du genre, du féminisme, et de la sexualité. Tous les hommes arabes devraient lire ce livre pour mesurer ce que les femmes endurent sous la domination masculine — et les épreuves que doivent affronter leurs mères, leurs soeurs — et leurs frères homosexuels. »

( 31/07/2015)

« C’est un livre courageux. Il tisse ensemble des vies qui sont en conflit avec les diktats des mœurs religieuses, patriarcales et sociétales — les trois hégémonies qui submergent et étouffent l’expression vraie du genre et de la sexualité. Les témoignages personnels sont glaçants, et j’y trouve beaucoup de résonances avec les problèmes rencontrés par les femmes et les homosexuels en Inde. Ce livre ouvre aussi l’espoir que ces défis pourront être relevés et que chaque vie pourra être vécue authentiquement au sein de nos sociétés. La simplicité et la sincérité de l’écriture et la complexité des émotions que les personnages ressentent entraînent le lecteur dans un voyage accidenté qui fait réfléchir et revigore. Que l’auteur et son livre aient de plus en plus d’impact, que les femmes et la communauté LGBT soient de plus en plus entendues, partout dans le monde, tel est le souhait que je formule. »

( 31/07/2015)

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Fadi Zaghmout

Fadi Zaghmout, titulaire d’un diplôme d’écriture créative et de pensée critique de l’université du Sussex, est un intellectuel jordanien habitant Dubaï et spécialisé dans les questions de genre dans le monde arabe. Il tient depuis 2006 un blog traitant de différents sujets de société au Moyen Orient : fadizaghmout.com, avec des analyses en anglais et en arabe. Il est particulièrement attentif à la condition des femmes et des minorités sexuelles. Arous Amman (« L’épouse d’Amman ») est son premier roman. Il a été suivi par Jenna ‘Ala al-‘Ard (« le Paradis sur Terre ») et Layla w Al-Hamal (« Leila et l’agneau »). Fadi Zaghmout participe aussi à des conférences dans le monde arabe, la dernière et la plus importante ayant été la Nuqat 2019 Regional Conference : the State of the Elastic Mind, au cours de laquelle il a traité de la question du genre et présenté son prochain projet littéraire : un ouvrage de science-fiction mettant en scène un monde où le genre est fondé sur la taille physique.

(photo de Felina Hung)

Davide Knecht

Davide Knecht est titulaire d’un master en linguistique de l’Inalco (analyse de la diglossie arabe classique – arabe dialectal dans les médias au Liban). Il a collaboré à la version italienne de Nani in festa. Iconografia, religione e politica a Ostia durante il secondo triumvirato, Ch. Bocherens, éd., Edipuglia, Bari, S.Spirito, 2012. Il a en outre effectué des traductions dans le cadre de plusieurs bénévolats en relation avec les migrants ainsi que dans le cadre de son poste chez YCI Education.