Détails

Format : Livre broché
ISBN : 9782360570812
Collection : Taiwan Fiction
14 x 18 cm
Poids : 292 gr
Nombre de page : 272
Première publication : 15/02/2017
Dernier tirage : 02/2017
CLIL : 3621
BISAC : LCO004000

Le Magicien sur la passerelle

Traduction : Gwennaël Gaffric

Un des écrivains taïwanais majeurs de la génération actuelle, parfois qualifié de « Murakami taïwanais ».

Sur la passerelle reliant le bâtiment « Ai » (Amour) et le bâtiment « Hsin » (Confiance) du grand marché de Chunghua, à Taipei, un magicien exerce son art. Autour de lui, tout un monde s’active dans de petits métiers. Le narrateur, qui a une dizaine d’années à cette époque-là, tient un stand de semelles en face de l’illusionniste. Comme ses camarades, il est fasciné par ses tours, dont certains dépassent la mystification habile du prestidigitateur et semblent mener à de mystérieux mondes parallèles. Devenu adulte et toujours hanté par ce troublant personnage, il interroge ceux de sa génération qui ont pu avoir naguère des contacts avec lui. L’évocation du souvenir du magicien donne lieu à une mosaïque de récits, tantôt drôles, tantôt poignants, où le marché devient le royaume de l’aventure et du fantastique et où se révèlent les rêves et les angoisses existentielles des jeunes Taïwanais de la capitale.

Livre papier
acheter
19,50 €

REVUES DE PRESSE

« ... Laissez-vous porter par cette mosaiquue de récits oniriques. De poétiques tranches de vie au coeur de la capitale taiwanaise ... »

(LIVRES 09/03/2017)
Télécharger l'article

« ... Et les récits empreints de fantastique de relater une mosaique de destins au fil desquels la société taiwanaise se dessine ... »

(Voyages 2017 04/04/2017)
Télécharger l'article

« ... Tout comme l'auteur, sui, se référant explicitement au réalisme magique de Garcia Marquez, émaille ses nouvelles de poétiques apparitions animalières et de cruels destins de vie ... »

(La caverne à malice taiwanaise 26/04/2017)
Télécharger l'article

« ... Dans ma vie, je me suis beaucoup nourri de la culture française, des films, des musiques des écrivains français, surtout les films de François Truffaut comme Les Quatre Cents Coups et Jules et Jim qui m’ont beaucoup influencé. Sans ces influences, je ne serais pas l’écrivain que je suis aujourd’hui. Donc je suis très ému d’être traduit en français ... »

(Les livres traduits ne meurent pas 08/06/2017)
Article en ligne

« ... Beaucoup de gens m’ont dit qu’ils avaient également vu le magicien. Mais moi je ne l’ai jamais vu ! Comment peuvent-ils l’avoir vu ? Cela veut dire qu’ils croient sans réserve aucune au monde de ma fiction. Ils y entrent inconsciemment ... »

(Raconter une histoire, c'est comme faire de la prestidigitation 31/05/2017)
Article en ligne

« ... le Magicien sur la passerelle se situe aux frontières incertaines entre le réel et l’imaginaire ... »

(Début juin à l'heure de Taiwan 29/05/2017)
Article en ligne

« ... L’évocation du souvenir du magicien donne lieu à une mosaïque de récits, tantôt drôles, tantôt poignants, où le marché devient le royaume de l’aventure et du fantastique et où se révèlent les rêves et les angoisses existentielles des jeunes Taïwanais de la capitale ... »

(Lettres de Taiwan - Le Magicien sur la passerelle 16/02/2017)
Article en ligne

« ... En évoquant ces souvenirs, les lieux de l’enfance, l’auteur redonne de la vie à ce quartier détruit en 1992 et déterre en même temps la nostalgie et la magie de l’enfance ... »

(Sur la Route de Jostein - Le Magicien sur la passerelle 13/03/2017)
Article en ligne

« ... Tous les personnages du Magicien sur la passerelle, et le narrateur le premier, semblent être hantés par cette enfance passée dans les recoins du marché de Chunghua, ce petit univers clos, ce terrain où ils ont été témoins des passions contrariées, où ils ont vu la mort et les ravages de la douleur, et où cependant ils savaient trouver leur place, trouver des subterfuges pour résister, s’entraider pour éclaircir l’horizon ... »

(Le Magicien sur la passerelle : un microcosme étrange 26/05/2017)
Article en ligne

« ... Comme ses camarades, il est fasciné par ses tours, dont certains dépassent la mystification habile du prestidigitateur et semblent mener à de mystérieux mondes parallèles ... »

(Babelio - Le Magicien sur la passerelle 16/03/2017)
Article en ligne

« ... Œuvre d’un écrivain à la sensibilité à fleur de peau, ce livre délivre bien des sentiments différents, peut tout aussi bien provoquer le rire puis la mélancolie à quelques pages d’intervalle ... »

((Critique) Le Magicien sur la passerelle - Wu Ming-yi 17/02/2017)
Article en ligne

« ... Certains personnages importants dans l'une deviennent une simple silhouette dans une autre, ils peuvent n'être qu'évoqués. C'est beau, c'est simple, fluide, et l'on a presque la sensation d'être dans un roman à diverses entrées ... »

(les libraires.fr - Le Magicien sur la passerelle 16/03/2017)
Article en ligne

« ... Un bel ensemble joliment présenté, avec des dessins de l’auteur, sous un agréable format intermédiaire et presque carré ... »

(YO zone - Le Magicien sur la passerelle 27/02/2017)
Article en ligne

« ... Une évocation attachante de la vie quotidienne de la population cosmopolite du grand marché de Taipei (Taïwanais de souche, aborigènes et communautés venues de Chine au lendemain de la mainmise du Kuomin- tang sur le territoire taïwanais) ... »

(paperblog.fr - Le Magicien sur la passerelle 16/03/2017)
Article en ligne

« ... C'est très bien fait. Les neuf nouvelles plus la dernière dans laquelle l'auteur explique comment il est parvenu à cette idée et à cette construction, se suivent, se mêlent... ... »

(Lyvres - Le Magicien sur la passerelle 10/03/2017)
Article en ligne

« ... Suivre les personnages au fil des nouvelles fut une expérience assez troublante, car je me suis beaucoup perdue entre eux. Encore maintenant, je ne saurai vraiment dire lequel d'entre eux fut l'instigateur de cette aventure, mais j'ai beaucoup aimé cela puisque le rendu en est d'autant plus énigmatique ... »

(Le Toucher des Pages - Le Magicien sur la passerelle 11/05/2017)
Article en ligne

« ... C’est un lien qui fédère les marchands, l’auteur et ses camarades de classe; un espace de toutes les aventures pour les enfants ... »

(Wu Ming-yi, un magicien de la littérature 21/03/2017)
Article en ligne

BIOGRAPHIES DES CONTRIBUTEURS

Wu Ming-yi

Wu Ming-yi, né en 1971 à Taiwan, enseigne à l’université nationale de Dong Hwa. Connu pour ses engagements écologistes, il est l’auteur de plusieurs oeuvres littéraires, parmi lesquelles des recueils de nouvelles et des romans. Deux de ses romans ont été publiés en français : Les Lignes de navigation du sommeil (You Feng, 2013) et L’Homme aux yeux à facettes (Stock, 2014). Ce dernier roman a reçu le prix Fiction 2014 du Livre insulaire, attribué lors du Salon international du Livre insulaire d'Ouessant.
Articles sur Wu Ming-yi : "Le romancier taiwanais Wu Ming-Yi, à la recherche du père et de bicyclettes volées." (mychinesebooks.com)

Gwennaël Gaffric

Né en 1987, Gwennaël Gaffric est maître de conférences en études chinoises à l’Université Jean Moulin Lyon 3, où il enseigne la langue et la culture chinoises. Il est l’auteur de plusieurs articles en français, anglais et chinois portant sur la littérature sinophone (Chine, Hong Kong et Taïwan). Ses récentes recherches portent sur la science-fiction contemporaine en langue chinoise. Il est par ailleurs traducteur littéraire et dirige à l’Asiathèque la collection « Taiwan Fiction ».


TABLE DES MATIÈRES

Le magicien sur la passerelle
Le 99e étage
De quoi se souviennent les lions de pierre ?
Un éléphant sous les rais de lumière poussiéreux d’une ruelle
Johnny-les-rivières
Le poisson rouge de Teresa
Les oiseaux
La boutique de costumes de monsieur T’ang
La lumière est comme l’eau
Le magicien sous l’arbre à pluie
Postface • chronique du marché aux illusions


COLLECTION

Taiwan Fiction (ISSN : 2429-7496)
La collection « Taiwan Fiction », créée en 2015, présente des œuvres littéraires d’auteurs taïwanais contemporains qui abordent avec une écriture originale les questions cruciales de notre temps.